Devenir trader : comment devenir trader ?

Négociateur des valeurs engagées par une société de bourse, une société d’investissement ou encore une banque ; un trader est un financier mais aussi un analyste économique. Ce dernier possède comme principale mission l’anticipation des différentes fluctuations boursières afin de réaliser des profits. Comment devenir trader ? Quelles sont les qualifications requises ?

En quoi consiste le métier de trader ?

Lié principalement aux échanges internationaux, le métier de trader consiste à gérer le risque financier en agissant sur les écarts de cours. Toutefois, ces écarts en question sont limités le plus souvent au court terme.

Considéré comme un métier à haut risque, le trading demande une activité régulière et permanente. En effet, le trading nécessite une prise de décisions en temps réel par rapport à l’achat ou la vente des différentes devises, actions, options ou obligations. Concrètement, le rôle du trader est d’acheter aux uns pour revendre à d’autres.

Afin de parvenir à établir un suivi adéquat, le trader est armé de téléphone, fax, ordinateurs et autres appareils permettant de délivrer des informations en temps réel ainsi qu’une surveillance des différentes fluctuations des marchés internationaux. À partir de son poste de surveillance, le trader évalue les risques et fixe le prix de différents produits pour effectuer minute par minute des transactions d’achat et de vente.

Un trader doit posséder une bonne maitrise de l’économie ainsi que l’ensemble des outils mathématiques et informatiques nécessaires à son activité sans oublier une parfaite connaissance de l’anglais pour ses différentes opérations. De plus, afin de gérer le tout, ce dernier doit disposer des connaissances nécessaires en termes de gestion.

Un trader peut exercer dans salle de marché au niveau de laquelle l’ensemble des opérations est vérifié par le middle office et back office. Ce dernier peut également s’installer à son propre compte et opérer comme day trader. En règle générale, un trader travaille au niveau des grandes villes où sont implantées les bourses ainsi que les entreprises, banques et sociétés de valeur.

Quelle formation pour devenir trader ?

Afin de devenir trader, il est nécessaire de passer par une formation d’un minimum de bac +5. Cette dernière est idéalement complétée par des stages comme assistant trader ou encore un 3ème cycle en finances. Les différentes formations pour devenir trader professionnel sont les suivantes :

Avec un niveau bac +5

Suite à l’obtention des diplômes suivants :

  • un diplôme d’école de commerce ou de gestion avec une option finance comme spécialité ;
  • un diplôme d’IEP avec une spécialité finance ;
  • un diplôme obtenu en école d’ingénieur avec une formation complémentaire en finances ;
  • un master professionnel spécialisé en banque, finance, gestion, statistiques, mathématiques, droit et économie.

Avec un niveau bac +6

Suite à l’obtention des diplômes suivants :

  • un master spécialisé en finances ;
  • une expertise en banques et ingénierie financière.

Comme cité précédemment, le futur trader doit avoir une maitrise d’une ou plusieurs langues étrangères en plus de l’anglais des affaires indispensable pour exercer dans ce domaine.

 Enfin, quel que soit le profil du trader, ce dernier devra avoir une solide formation en mathématiques avant de s’aventurer au sein d’une salle de front office.

Quel salaire pour un trader ?

Aussi sensible que complexe en France, le salaire d’un trader fait face aujourd’hui à une grande polémique. Toutefois, le trading reste en tête de liste des métiers avec un début de carrière le mieux rémunéré.

En moyenne, le salaire annuel d’un trader junior est estimé à 30 000 euros hors primes. Ce dernier peut évoluer pour atteindre plus de 100 000 euros et cela en fonction des investissements de ce dernier.

Pour ce qui est des primes, ces dernières sont l’aspect le plus difficile à évaluer de la rémunération des traders. En effet, ces dernières dépendent principalement des résultats réalisés par le trader tout au long de l’année. Cependant, en moyenne il a été établi qu’un trader sénior gagne une moyenne de 297 000 euros par an.

Quelle évolution de carrière pour un trader ?

Contrairement aux idées reçues, le métier de trader peut bénéficier de plusieurs opportunités d’évolution de carrière. En effet, ce dernier peut se spécialisé dans les devises, les matières premières ou les matières énergétiques, les bons du trésor ou encore la gestion des actions. De ce fait, un trader classique peut devenir un « teneur de marché » ou « market maker ». Suite à l’obtention de ce titre, ce dernier devra être présent d’une manière permanente et active sur les différents marchés. Ce dernier devra produire des offres à des prix compétitifs et en toute circonstance.

Un trader peut également penser à aborder d’autres métiers tels que les métiers de bourse ou de finance. Ce dernier aura alors le choix entre gestionnaire de portefeuille, trésorier, analyste ou autres. Enfin, un trader peut choisir de travailler au niveau du back office et contrôler ainsi les exécutions des ordres ou encore la prise en charge des procédures juridiques ou comptables.